18 décembre 2006

"Faites des gosses !"

b_b_La détente et le repos devaient être les maître-mots de ce dernier samedi. Du moins c'est ce que j'avais décidé. Car dans la vie, rien n'est simple, et on ne décide que très rarement de la couleur de nos journées...

Bref, samedi, j'avais décidé de m'occuper de moi, en petite célibataire de 26 ans, égoïste et sans enfant que je suis : matin ménage et lessive, après-midi épilation, manucure, masque pour pointes sèches, et faire un gâteau devant les 2 épisodes de "7 à la maison", tout cela en gardant Nina, mon amourette de nièce de 9 mois en pleine crise de pousse de dents. Jusqu'à la lessive, mon programme a été fidèlement respecté.

C'est après que tout se corse. Je me pose dans le canapé, et Nina dans son parc. Mais elle chouine beaucoup. Alors je la prends dans mes bras, elle hurle. Je la mets dans son lit, elle s'époumone. Je vais pour la changer, elle est inconsolable ! Une demi-heure sans pouvoir la calmer. C'est vraiment horrible de voir que quelque chose ne va pas et d'être si impuissante ! Si encore elle pouvait parler.... Je la pose debout, sur mes genoux, et elle se met à tousser, à tousser... puis fait une drôle de bouille toute pâle et là, c'est un véritable torrent de carotte-crème dessert qui se déverse en direct live sur moi. (Alors, là, au plus près de l'information, on ne peut pas mieux ! Je pourrais me faire embaucher sur LCI ! ) Elle est rouge écarlate, elle dégage une chaleur terrible, à elle seule, elle chaufferait une pièce telle un petit poêle à bois. Sandra intervient, heureusement ! Catastrophe, elle a 39,6°C de fièvre ! Pour trouver un docteur le samedi, levez vous de bonne heure. Après un petit bain à 38,6°C et un changement total de vêtements (pour elle comme pour moi), direction les urgences pédiatriques.

On est passées très vite, à 17h, dans une petite chambre d'hôpital avec son néon glauque et stressant comme il se doit. Sans un mot, l'infirmière l'a pesée, a pris sa température, puis nous a dit "le pédiatre va bientôt arriver". Après une demi-heure, l'homme en question arrive et l'ausculte :" c'est une grosse rhino-pharyngite avec de la fièvre. MAIS... on va faire une analyse d'urine." Sur ce, il repart. Des infirmières arrivent et posent une poche urinaire auto-collante à la pauvre Nina. "Vous n'avez plus qu'à attendre qu'elle fasse pipi. Dès que vous voyez que le petit tuyau que sort de sa couche est jaune, vous nous appelez". Mais un bébé qui a mal à la gorge, ça ne veut pas boire. C'est donc au bout de 2 longues heures que le miracle a eu lieu et que le tuyau est enfin devenu jaune ! Alleluïa. Les infirmières reviennent pour enlever le petit bazar (digne d'une épilation totale à la cire...) et repartent pour procéder aux analyses. Une demi-heure après, le pédiatre revient et nous dit "on a fait les analyses, mais on a une "petite suspicion" alors on les envoie au labo et on attend les résultats... Il y en a pour une bonne heure".

Une "petite suspicion"... Il ne peut pas être plus précis celui-là !!!! Pendant une heure, on va se demander à quoi ressemble la "petite suspicion"... Entre la grippe du canard, la polio, la gastro, le sida, les staphylocoques, le palu et le chikungunya, il en existe des tas de "petites suspicions"... . Une heure à tout imaginer !

Autant vous dire qu'avec Sandra, on n'en pouvait plus. Entre 20h et 21 h, on a du regarder mon téléphone une vingtaine de fois en essayant de deviner à chaque fois l'heure pour essayer de moins stresser. Finalement, il est arrivé à 21h05 et nous a dit qu'il n'y avait rien d'anormal, que c'était juste une grosse rhino pharyngite... Quel stress ! 4 heures dans cette chambre affreuse avec un petit bébé malade, une "petite suspicion" qu'on n'a même pas invitée, et une soeur à rassurer... Je crois que je n'ai jamais autant angoissé de ma vie ! Ca m'a lessivée !

Résultat : le plus important est que Nina n'a rien de grave et qu'elle va beaucoup mieux. La famille Camden ( de 7 à la maison) a du faire 3 enfants, divorcé 2 fois, et sauvé 17 familles en difficulté grâce à leur sainte paroisse. Quant à moi, j'ai les pointes sèches, des ongles d'ouvrier et des poils plein les jambes. Des problèmes de petite célibataire de 26 ans, égoïste et sans enfant, quoi.

Posté par barblabla à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur "Faites des gosses !"

Nouveau commentaire